Discours de Brigitte Marsigny, lors de son élection le 25 septembre 2015

Discours de Brigitte Marsigny, lors de son élection le 25 septembre 2015

Chers amis Noiséens, chers élus,

Mesdames, Messieurs,

En préambule, je voulais vous dire la profonde émotion qui est la mienne et vous assurer aussi combien je prends ce soir la mesure de la responsabilité que vous venez de me confier vis-à-vis de tous les habitants de notre grande ville.

Je pense aussi à celles et ceux qui, dans l’ombre, ont contribué à ce que je porte l’écharpe de maire et les responsabilités que cela implique.

Je voulais devant vous, avec pudeur néanmoins, associer mon compagnon, mes enfants, mes collaboratrices, mes amis proches à cette victoire. Leur présence et leurs encouragements m’ont été d’un grand secours face à la pression de la campagne et aux attaques virulentes dont j’ai fait l’objet.

C’est avec enthousiasme et sérénité que j’aborde ma nouvelle fonction.

Mes premiers mots seront pour vous remercier de la confiance que vous m’avez témoignée en me hissant au titre de premier magistrat de notre grande ville.

Auprès de vous, lors de nos rencontres, réunions, discussions, j’ai pu entendre vos attentes, comprendre vos préoccupations et la frustration que vous avez du ressentir en certaines circonstances.

Nous nous donnons 3 mois pour nous installer et remettre à flots le navire mairie qui a traversé une tempête politique et humaine sans précédent. J’ai aujourd’hui la responsabilité de la ramener dans des eaux plus calmes dans le respect de ses acteurs, membres du personnel communal comme élus.

J’ai conscience de la responsabilité qui est mienne. Je sais que l’on ne pourra pas non plus d’un seul coup de baguette révolutionner les choses en seulement 4 ans et demi de mandat, pour autant, j’ai décidé de me consacrer à cette tâche.

Il n’est pas question de tout bousculer ni de se livrer à une chasse aux sorcières mais prendre le problème à bras le corps.

Je forme ce soir le vœu d’un Noisy respectueux de tous !

Concertation, écoute, respect et transparence seront les maitres mots de notre conduite tout au long de notre mandat auprès de vous.

Je ne changerai pas de refrain, au contraire, je l’accentuerai. J’ai eu la joie de rencontrer de nombreux Noiséens durant cette campagne, non pas en réunion publique où il y a plus de militants que d’habitants, mais à travers des réunions de quartiers, des réunions d’appartements, et des échanges sur les marchés. Je suis venue directement à leur rencontre pour connaître leurs préoccupations et leur exposer de vive voix ma motivation à les représenter et à agir pour l’intérêt communal en leur nom à tous.

Je continuerai à aller vers vous comme je vous l’ai promis et je n’attendrai pas les échéances électorales pour aller vous voir et vous téléphoner personnellement.

J’associerai le plus grand nombre d’entre vous à la concertation et la concrétisation de nos projets.

Je tiendrai compte des avis et je rencontrerai un par un les présidents d’associations.

Je souhaite faire de Noisy une ville où chacun d’entre vous se sente bien. Il est désormais impératif que « le bon vivre ensemble » se conjugue au quotidien.

Ainsi, il me tient à cœur de défendre notre cadre de vie et la qualité de nos services publics.

Dans une ville qui a atteint sa taille critique, nous devons stopper le bétonnage et protéger notre patrimoine notamment en conduisant de nouvelles opérations de rénovation urbaine.

Nous mènerons également des actions volontaristes pour redynamiser le commerce de proximité et de qualité.

Une de nos priorités sera donc aussi de garantir la tranquillité publique. En matière de sécurité, nous avons décidé de renforcer rapidement les effectifs de la police municipale, en synergie avec la police nationale.

Celle-ci devra disposer à l’avenir des moyens nécessaires pour remplir ses missions. Elle pourra s’appuyer, entre autres, sur le déploiement d’un véritable système de vidéo-protection dans tous les quartiers de la ville pour gérer notamment des problèmes d’incivilité.

Par ailleurs, nous nous sommes engagés à avancer en mettant un terme à l’asphyxie fiscale dont les Noiséens ont été victimes et pour optimiser au mieux la gestion des deniers publics, nous ferons réaliser un audit financier indépendant et nous saisirons le cas échéant la Chambre Régionale des Comptes.

La réussite du projet nécessitera du temps. Mais nous relèverons ce défi ensemble parce que Noisy est riche de ses femmes et de ses hommes, de ses entreprises et de ses associations, de ses commerces et de ses artisans, de ses professionnels libéraux, et de tous les talents que nous allons découvrir.

Sachez que chaque jour ma porte et celle de mon équipe vous sera ouverte pour créer ensemble les conditions optimales du Noisy de demain : un Noisy qui nous ressemble !

Je dis à l’opposition municipale plurielle que je sais qu’elle représente une partie non négligeable de la population qui s’est exprimée et qu’à ce titre, ses propositions comme ses remarques, seront enfin écoutées et surtout respectées.

Je ne laisserai pas pour autant perturber les séances du conseil municipal par des questions politiques nationales ou des rancoeurs et attaques personnelles. Il ne faut pas confondre les tribunes.

A chacun d’avoir bien à l’esprit que ce que les Noiséens nous demandent, c’est de travailler pour Noisy.

Je crois aussi que quand une décision dépasse les clivages politiques, parfois si factices, elle est mieux comprise encore. Il y a mieux que des références partisanes pour régler les problèmes, les Noiséens ne veulent plus en entendre parler. Je crois davantage à la recherche de l’efficacité, à la justice, à l’esprit de responsabilité et au bon sens, voilà de bonnes garanties pour faire une politique apaisée pour notre ville.

Je saurai me montrer à la hauteur de la tâche avec mon équipe motivée et compétente.

Toutes les bonnes volontés et notamment au sein du personnel seront les bienvenues.

J’aurais une dernière pensée pour Monsieur BASSO et la Délégation Spéciale qui ont travaillé d’arrache pied pendant tout l’été pour faire en sorte que la ville fonctionne après le départ de l’équipe en place suite à la décision du Conseil d’Etat.

Alors mes chers collègues, chers amis Noiséens, je peux vous assurer que je garderai toute ma vie le souvenir de ce moment si fort où, au nom de la majorité des Noiséens, vous m’avez élu maire de Noisy, contre vents et marées, de ces accueils chaleureux dans les quartiers et de cet enthousiasme communicatif.

Ce sera Noisy autrement tout simplement,

Je vous remercie de votre attention.

Share on Facebook

Laisser un commentaire